jeudi 15 septembre 2016

La différence !


Je suis différente ! Et alors ? Ce n'est pas une raison pour me critiquer ? Non ! Je ne crois pas !

Recevoir des critiques, des jugements par ces proches, ça fait mal !

Entendre de nos proches qu'on est un(e) bon(ne) à rien, ça fait mal !

On est tous différent et encore heureux. Mais je ne vois pas l'utilité de critiquer, de juger des gens sans avoir de raisons.

Oui, la différence est parmi nous. Mais je trouve injuste d'en faire dans sa propre famille.

Je me sens à part maintenant. Parce que pour moi on n'en fait pas. Mais quand mon frère a décidé qu'il n'aimait pas quelque chose on lui cède tout. Moi, je dois tout accepter ! Et rien ne dire !

Alors oui, tout le monde fait des différences même dans sa propre famille ! Quelle triste réalité !

En fait si, ils font des différences entre mon frère et moi mais pourquoi ? Nous sommes issues de la même génération, de la même famille, du même lot...

Je continu à dire que j'ai l'impression d'être oublié ou être mis de côté. Il est plus chouchouté que moi. On lui cède tout, vraiment tout ! Et moi on ne laisse rien passé ! Mais où sommes-nous ? Qu'est-ce qui ce passe dans cette famille ?

C'est pourtant moi qui essai de tout arranger dans cette famille ! Et on m'envoie boulée à la moindre demande ! Mais que leur ai-je fais ?

Peut-être qu'il y a de la différence parce que moi je me suis toujours débrouillée toute seule et lui on l'aide de tous les côtés et moi à la moindre demande, on l'ignore !

Comment arriver à faire disparaître la différence qu'il y a entre nous ! Pourquoi il y a-t-il cette différence entre nous ?

Être différente n'est pas un défaut ! Alors arrêtez avec vos préjugés !

Laissez-moi être qui je suis ! Laissez-moi vivre ma vie comme je l'entends !

dimanche 7 août 2016

La jalousie

« La jalousie est un bien vilain défaut ». On me l’a répété toute mon enfance et encore aujourd’hui on me le dit.

Mais ce n’est pas de ma faute si j’ai l’expression qu’on m’oublie.

Je suis peut-être jalouse, certes mais je déteste qu’on fasse des différences !

Moi, je dois tout faire, tout et mon frère doit se reposer. Non, je ne suis pas pour ! Il est ici, il a tous les privilèges et moi, non ? Pourquoi tant de différences ? Je ne sais pas et je ne le saurais jamais vu qu’on m’engueule à chaque fois que je dis quelque chose qui me déplais.

Encore une dispute ! Pour un rien en plus ! La jalousie a bon dos en fin de compte !

J’ai l’impression d’être oublié ! Et après on dit que je suis jalouse. Mais j’ai peut-être mes raisons d’y être.

Ma mère me le dit tout le temps que ce n’est pas vrai, je ne sais pas. J’ai cette impression la d’être oublié. Pourtant je sais que j’ai une famille aimante. Mais j’ai toujours cette impression qu’on manigance quelque chose derrière mon dos.

Je n’aide peut-être pas beaucoup certes mais quand ils ont besoins de moi, oh bah tiens comme par miracle je suis la bien-aimée !

Avec tous ces mots, j’ai envie de dire que non la jalousie n’est pas un défaut mais la preuve qu’on aime son entourage, la preuve qu’il y a des différences mais que tout le monde ne le remarque pas.

Je me répète, mais nous sommes qui nous sommes ! Un point c’est tout ! Pourquoi faire tant de différences ? Pourquoi tant de jugements ?

Nous sommes qui nous sommes, un point c’est tout ! Je ne veux pas de différence, pas de jugements !

Laissez-moi être qui je suis !

samedi 6 août 2016

Hésitation ! → Chapitre 32



Kévin, c’est un ange avec moi. Il est romantique, gentil, attentionné… Je l’aime tellement que j’en perds mes mots. Ah oui, et j’ai parlé de mon accident à ma psy et elle est ravi que j’ai retrouvé la mémoire. Enfin je ne sais pas si c’est bien ou pas de savoir ça maintenant, mais je sais qu’il ne faut pas faire confiance aux autres !

Du coup en ce moment j’attends Kévin, qu’il finisse son rendez-vous avec son kiné, vu que j’ai finit plus tôt que lui aujourd’hui. D’habitude, c’est lui qui m’attend.

    -      Hé !
    -      Hé, alors ?
    -      Alors quoi ?
    -      Ton genou !
-      Oh ! Il va mieux, d’après le médecin !
-      Toujours autant d’espoir pour le football ?
-      Non ! Aller viens, on va prendre un verre ! Et on arrête de parler des sujets qui fâchent !
-      Ok, dis-je souriante

Nous avons passés une après-midi magnifique ! Je ne l’oublierais pas, pensais-je souriante. Oh oui, je ne l’oublierais pas, elle était parfaite… Que dire de plus ? Je l’aime, oui, c’est sûr, je l’aime.

*Rentrée des classes, deux Septembre 2008*

J’ai peur ! Peur du monde qui va avoir dans ma classe ! Heureusement que j’y vais avec Ashley. Elle me rassura peut-être !

-      Alors, tu es prête ? me demande Ashley en sortant de chez moi
-      Je stresse !
-      Pourquoi ? Tu n’as aucune raison !
-      Tu connais les listes ?
-      Ouais, me dit-elle souriante
-      Qui est-ce qui te les a donnés ?
-      Mon frère, il est parti avant moi donc il a vu les listes et il me les a envoyé ! annonce-t-elle heureuse.
-      Montre !
-      Tu es dans ma classe avec Olivia, Kaitlyn et Hazel. Ah et je te présenterais des copains. Tu verras, ils sont sympas !

En arrivant dans la cour du lycée, je vois Kévin regardant les listes. Qu’il est charmant ! pensais-je souriante.

-      Qu’est-ce qu’il y a ? me demande Ashley
-      J’ai vu quelqu’un de charmant !
-      Ah, je paris que tu parles de Kévin.
-      Oui !
-      Alors comment est-il avec toi ?
-      Parfait ! Charmant ! Attentionné ! Tout quoi !
-      Tu es radieuse en parlant de lui !

Je souris quand elle me dit ça ! Mais est-ce qu’elle le pense vraiment. Elle est peut-être triste que je ne sorte pas avec David. Mais au fait, quand j’y pense, l’autre jour je l’ai vu avec une jolie blonde en ville avec Kévin, en rentrant j’ai demandé à Franck qui elle était et il m’a dit que c’était une serveuse qu’ils ont rencontrés l’autre jour elle s’appelle Andréa VAUGHAN.

-      Ça va ? lui demandais-je
-      Oui, pourquoi ?
-      Je ne sais pas, tu fais une drôle de tête.
-      Oui et non !
-      Qu’est-ce qu’il y a ?
-      Je suis triste et en même temps heureuse pour toi, malgré que tu ne sorte pas avec mon frère. Mais heureusement il a trouvé quelqu’un, il y a plus d’un mois maintenant et il a l’air heureux.

Je souris en l’entendant parler de son frère. Elle l’idéalise, malgré ses quelques bêtises qu’il a fait cet été. Mais je le lui ai pardonné depuis le temps et nous sommes devenus ami maintenant.

Enfin, bref voilà comment c’est passé ma rentrée scolaire dans ma nouvelle ville. Et puis je me suis fait des amis aussi, je me sens beaucoup moins seule maintenant.

Concernant, mes amours, tout se passe bien pour le moment, je suis toujours follement amoureuse de Kévin, qui est toujours autant attentionné avec moi.

-      Parlons de toi maintenant, comment ta romance évolue ?
-      A merveille ! Ton frère est merveilleux ! dit-elle souriante.
-      Depuis le temps que je te le dis, répliquais-je en lui tirant la langue

Oui, je confirme, ça fait du bien d’avoir des amis à qui parler. Ça change du début de l’été, quand je suis arrivé à Leeds. C’est sûr que maintenant, je me sens beaucoup moins seule, j’ai ma famille, mes amis, c’est vraiment bien d’être entouré ! Oui, je le confirme, c’est ça qu’il me fallait en arrivant à Leeds. Des amis !

Oui, maintenant tout le monde est heureux, enfin je le pense ! Et je l’espère !

*Un mois plus tard*

On est en octobre, fin octobre pour être plus précise. Et tout ce passe bien enfin pour le moment ! Et je l’espère toujours autant !

Ce soir, j’ai une soirée de prévu avec Ashley et ses amis, on va s’éclater ! Et pour une fois qu’il n’y a pas de peste pour nuire notre soirée.

o  Alors tu es prête ? me demande Ashley par message instantané
o  Presque et toi ?
o  Je me maquille et j’ai fini. J’ai hâte d’y être !
o  Moi aussi, j’ai hâte d’y être, on va bien s’amuser !

Je suis enfin prête, plus qu’à aller à la fête. Je sors de ma chambre et vois Franck et me dit :

-      Tu es magnifique !
-      Merci ! On y va ?
-      Oui !

Puis nous partons à la fête donner par Nolan, un ami d’Ashley et David. Je sens qu’on va bien s’amuser.

*Une heure plus tard*

La fête bat son plein. On s’amuse bien. Il y a plein de monde, nos amis bien évidemment mais aussi pleins d’autres personnes. C’est une bonne occasion pour faire de nouvelles rencontres.

Kévin est là aussi, je danse avec lui en ce moment même. Je suis aux anges !

*Point De Vu : David STUART*

Je la regarde, qu’elle est belle ! Qu’elle est resplendissante ! Oui, je la trouve ravissante, ce soir. Je suis un con de l’avoir laisser passer sous le nez ! Je suis vraiment un con ! Je suis en train de réaliser que je l’aime ! Je l’ai toujours aimé en quelque sorte ! Oui, je l’aime ! Je me demande comment puis-je la récupérer ?